Luttes 87

Ici vous trouverez des informations sur l'actualité, sur les manifestations, les AGs, les mouvements lycéens/Etudiants de Limoges et de France.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Humanité 08.04.2008

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gran'Mat

avatar

Masculin Nombre de messages : 335
Localisation : La ville rouge.
Date d'inscription : 28/02/2008

MessageSujet: Humanité 08.04.2008   Mer 9 Avr - 13:35:19

La montée en puissance du mouvement.




Montée en puissance de la mobilisation lycéenne
Les lycéens ont manifesté mardi pour la quatrième fois en quinze jours contre les suppressions de postes. Toujours plus nombreux, ils étaient plus de 25.000 à Paris, 3.000 à Grenoble… Appel national des lycéens et enseignants pour manifester demain.

Plus 25.000 lycéens, venus de toute la région francilienne, ont manifesté mardi à Paris, à l’appel des deux syndicats lycéens UNL et Fidl.

Jeudi dernier, troisième journée de manifestations, les lycéens étaient entre 17.000 à 20.000 selon les organisateurs à Paris.

"C’est une nouvelle mobilisation réussie", s’est félicité l’UNL dans un communiqué, constatant "une montée en puissance du mouvement".

"C’est une vraie réussite, après trois semaines de mobilisation, cela ne fait que s’accroître", a de son côté déclaré à l’AFP Hannah Boisson, pour la Fidl.

Mardi matin, environ 20 établissements étaient bloqués à des degrés divers dans les Hauts-de-Seine, 12 à Paris, six dans le Val-de-Marne, autant en Seine-Saint-Denis, deux dans l’Essonne, quatre en Seine-et-Marne.

En Ile-de-France, des manifestations, le plus souvent sans incident, regroupant des centaines de personnes ont eu lieu. A Grenoble, des milliers de lycéens ont aussi défilé.

Des incidents ont eu lieu en marge des manifestations. De nombreuses interpellations ont eu lieu.

Jeudi, l’UNL, la Fidl et le Snes-FSU (majoritaire chez les enseignants du second degré), ont appelé à participer "massivement" à une nouvelle journée de mobilisation dans toutre la France. En Ile-de-France, une intersyndicale quasi-majoritaire appelle en outre les professeurs à faire grève.

Tous demandent au gouvernement de revenir sur les 11.200 postes supprimés à la rentrée, dont 8.830 dans l’enseignement public.

L’Unl, la Fidl et la FSU seront reçues successivement vendredi par le ministre, mais sur le seul sujet de la réforme du lycée.

Xavier Darcos, interrogé sur LCI mardi, a rappelé que sur les 8.830 postes, 5.000 postes seraient transformés en heures supplémentaires et a demandé "qu’on relativise tout ça", estimant "les manifestations, voire (leur) brutalité, disproportionnées par rapport aux enjeux".

_________________
Dieu pardonne, pas l'prolétariat !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Humanité 08.04.2008
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» loi de la mondialisation sociale de juillet 2008
» Un petit pas pour l'homme, un grand pas pour l'humanité
» taux horaire 2008
» Dépressurisation B747-400 Quantas lz 25 juillet 2008
» Visual Studio 2008 et ODBC

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Luttes 87  :: National-
Sauter vers: